Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Attention aux mots homophones !


   Les mots homophones sont des mots qui se prononcent de la même manière mais qui ne s’écrivent pas de la même manière.

 


Voici quelques exemples courants:

 

 

 

Ancre et encre : le navire vient de jeter l'ancre. J'ai besoin d'encre pour mon imprimante.

 

L'air, l'aire, l'ère et une hairel'air est un fluide gazeux, constituant l'atmosphère, que respirent les êtres vivants (dictionnaire "le petit Robert")

L'aire (avec "e") veut dire surface plane (une aire de jeux, une surface avec des jeux pour les enfants) 

L'ère (point de départ d'une chronologie particulière ; comme par exemple "l'ère  de Néron"," l'ère Sarkozy ; qui veut dire l'époque de Néron ou l'époque de Sarkozy.

 Nous aimons respirer l'air frais et il est bon de ne plus être à l'ère des dinosaures !

Une haire (avec "h") est une sorte de chemise grossière faite de poils de chèvre ou de crin.

On portait une haire à même la peau par esprit de mortification et de pénitence (voir "le petit Robert")

 

 

Auteur et hauteur : on parle de l'auteur d'un livre lorsqu'on parle de celui qui a écrit le livre en question (ici le mot auteur s'écrit sans la consonne "h"). Un immeuble peut atteindre des centaines de mètres de hauteur.

 

 

  

 

Balai et ballet : le balai sert à balayer. On utilise un balai pour enlever la poussière déposée sur le sol. 

Le ballet est un spectacle de danse. On va regarder un ballet à l'opéra.

 

 

 

Bas et bât : elle bat le linge (du verbe battre

Les bas d'une femme sont des collants très fins. 

On bat un tapis pour enlever la poussière. 

Le bât de l'âne.

  

 

  

Beau (l'adjectif) et baux (pluriel de bail) :

 

Ce chat est très beau.

Il a signé les baux.

 

 

 

Bon et bond : bon est le masculin de bonne et le contraire de mauvais, il s'agit ici d'un adjectif.

 

Exemples : ce gâteau est très bon. Nous avons mangé un bon repas.

Un bond c'est s'élever brusquement, rapidement. Par exemple, lorsqu'une gazelle se sauve, elle fait des bonds.

Le mot "bond" donne le verbe "bondir" mais dans le nom commun "bond" on n'entend pas la consonne "d" de la fin parce qu'elle est une lettre muette.

 

 

 

Bonheur et bonne heure : le bonheurest le contraire du malheur.

On se lève de bonne heure lorsqu'on travaille le matin. À la bonne heure !

 

 

 

Cacher et cachet : cacher (avec "r") est un verbe à l'infinitif : il faut cacher les châtons pour les protéger des prédateurs. Lorsqu'on a mal à la tête on prend un cachet d'aspirine. Le cachet de la poste fait foi (le tampon de la poste)

 

 

  

Camp, quand, quant et qu'en :

 

Exemples :

 

Un camp de vacances. On va lever le camp.

Je mangerai quand j'aurai fini (cela veut dire "....lorsque j'aurai fini")

Vous pouvez vous amuser autant que vous voudrez quant à moi je vais me remettre au travail (cela veut dire "en ce qui me concerne je vais me remettre au travail)

Nous allons manger dehors puisqu'il fait très beau, qu'en pensez-vous ? 

 

Dans cette dernière phrase "qu'en' est la contraction de "que en"

 

Quant au mot "camp" il est de la même famille que "camper" (et c'est pour cette raison qu'il y a un "p" à la fin, lettre muette) 

 

 

 

C'est et sait : "c'est" est la contraction de "cela" et "est" ; "c'est" veut dire donc "cela est".

 

Exemple : C'est bon de faire du sport : cela est bon de faire du sport.

 

"Sait" est le verbe "savoir" conjugué à la 3ème personne du présent de l'indicatif.

  

Exemple : elle sait que je viens demain et c'est pour cette raison qu'elle sera là.

   

 

 

 

Chant et champs : le chant est tout un art ! Le chantdes oiseaux est agréable à écouter.

On cultive le blé et on moissonne dans les champs lorsque vient la saison des moissons.

 

 

 

 

Chat (l'animal félin) et chas (le chas de l'aiguille veut dire le petit trou par où passe le fil) :
Exemples : le chat ronronne près du feu  

Les chats aiment manger du poisson 

La couturière passe le fil dans le chas de l'aiguille.

 

 

 Le chas de l'aiguille est le petit trou par lequel on fait passer le fil

  MATRIE-1.JPG

 

Chœur et cœur : chanter en chœur. Il a un bon cœur.

Avoir du coeur à l'ouvrage (faire son travail en y mettant tout son"coeur", c'est à dire "toute son énergie")

 

 

 

 

Coin et coing : le coin qui veut dire l'angle comme par exemple "le coin de la table" ou "le coin de la chambre".

Le coing (mot avec un "g muet" à la fin) est le fruit du cognassier. On fait de très bons tagines avec les coings.

 

 

 

La cour, le cours, il court, court   et courre : la cour d'un immeuble. Les enfants jouent dans la cour.

J'ai compris le cours de mathématiques de ce matin. Le professeur donne le cours de dessin dans la grande salle. On comprend aussi le cours des choses.

Il court chaque matin pour entretenir sa forme (ici il s'agit du verbe courir à la 3ème personne du singulier et au présent de l'indicatif) 

Court : l'adjectif qualificatif (au féminin : courte. Nous allons prendre un chemin plus court.

Je n'aime pas la chasse à courre.

 

 

 

 

Crois, croit et croix : je crois, c' est le verbe croire conjugué à la 1ère personne du singulier au présent de l'indicatif. Il/elle  croit (verbe croire à la 3ème personne du singulier et au présent de l'indicatif)

 

Exemples : "il croit que demain il va voyager" veut dire "il pense que demain il va voyager".

Faire une croix veut dire croiser deux  traits sur un papier (x) et au sens figuré "faire une croix sur une personne" veut dire "ne plus fréquenter cette personne, ne plus lui parler, la rayer de sa vie".

 

 

 

 

Cuir et cuire : le cuir coûte cher. Un sac en cuir (il s’agit ici de la matière dont est fait un objet)

Cuire (avec « e » à la fin) est un verbe du 3ème groupe. Nous allons cuire les légumes.

  

 

 

Cycle et sicle : le cycle de la nature ou le cycle des saisons. C'est cyclique.

Un sicle est un poids de 6 grammes et monnaie d'argent chez les Hébreux.

 

 

 

Dans et dent : on se baigne dans un lac. On dort dans un lit (ici dans veut dire dedans, il s'agit de la préposition dans

Si on mange trop de sucre on peut avoir mal aux dents. Nos dents nous servent à macher.

 

Le mot dent donnera d'autres mots : dentition, dentaire, ou dentiste (celui qui soigne les dents) et  on retrouve donc dans ces mots la consonne "t"qui est une lettre muette dans le mot dent".

 

 

 

Date et datte : la date du jour, la date de notre naissance.

En Afrique du nord on aime les dattes. La datte est un fruit méditerranéen

 

 

 

Demain et deux mains : je rentre demain chez moi. Nous avons deux mains et deux pieds.

 

 

 

 

Des et dès : des outils pour travailler dès demain.

 

"Des" est un article indéfini du pluriel : des enfants, des fleurs...

"Dès" (avec l'accent grave) veut dire "à partir de". Nous allons faire du sport dès demain.

  

 

 

 

Dessin et dessein : il a fait un très beau dessin. On dessine un paysage (dessin : le nom ; dessiner : le verbe).

On fait quelque chose à dessein (dans l’intention de, avec l’intention de...)

 

 

 

 

Eau, haut, au, ô et oh !

 

L'eau est un élément vital pour la vie : j'ai soif, il me faut de l'eau

Haut est le contraire de bas : ce mur est haut  (contraire de bas)

Au est un article défini contracté : je vais au cinéma

Il a frôlé la mort et ô combien je lui avais dit de faire attention !

Oh ! Comme ce chat est magnifique !

  

 

 

 

Est, et, haie et hai:

 

Est à il s’agit ici de l’auxiliaire « être » conjugué à la troisième personne du singulier

Exemple : « Il est courageux »

 

Et  à conjonction de coordination. (que nous pouvons éventuellement remplacer par « et puis »)

Exemple : « Christine et Thomas sont venus aujourd’hui »

 

Haie à nom commun féminin

Exemple : « le chien a réussi à sauter la haie du jardin »

 

Hait à verbe « haïr » conjugué ici à la troisième personne du présent de l’indicatif

Exemple : « il hait son rival »

 

Mon voisin est agressif, il me hait, je vais donc mettre entre lui et moi une haie.

 

 

 

 

 

Faim et fin : "j'ai faim" veut dire "j'ai envie de manger" -  La fin d'un film : le film est terminé.

Exemple : j'ai vu la fin du film et maintenant j'ai faim ; je vais manger quelque chose.

 

Le mot "faim" donnera "famine" et le mot "fin" donnera "final(e)", "finalement" et "finalité". 

 

 

 

 

Faîte et fête : il est monté jusqu’au faîte de la montagne. Le faîte d’un arbre veut dire le sommet d’un arbre (sa partie la plus haute)

Le 25 décembre est le jour de noël et les enfants font la fête. Le jour de la fête du trône.

 

 

 

  

Foi, foie et fois : avoir la foi veut dire croire en quelque chose, par exemple avoir foi en la religion chrétienne ou musulmane veut dire croire en la religion chrétienne ou musulmane. Le foie est un organe vital de l'organisme. Si on mange trop de graisse on peut avoir mal au foie. "Il était une fois..." veut dire "un jour il y avait ..." Fois désigne aussi la fréquence dans le temps "il est venu plusieurs fois".

 

 

 

Gai et guet : être gai c'est être joyeux (gai et gaieau féminin, adjectif de la même famille que le mot gaieté).

Faire le guet veut dire guetter (surveiller) par exemple "on va guetter par la fenêtre pour voir si quelqu'un entre dans la maison".

 

 

 

 

 

 

Hêtre et être :

 

Le hêtre est un arbre des forêts d'Europe.

Le verbe d'état être est un auxiliaire en conjugaison.

Un être vivant.

 

 

 

  

 

Une jarre et un jars : Une jarre est une très grande poterie où l'on met de la nourriture (mot féminin) et le jars est un volatile, le mâle de l'oie.

 

 

 

 

Il et île : Christian est venu, il est ici. "Il" est un pronom personnel sujet qui remplace "Christian".

J'aime la Corse, c'est une île magnifique ! Une île est une terre entourée d'eau.

 

 

 

 

Il étend le linge et il est temps de partir : étendre le linge est un verbe du 3ème groupe, conjugué au présent à la 3ème personne du singulier/masculin (il étend  le linge)

Il est temps de partir veut dire "qu'on doit partir", "le temps est venu de partir" car il se fait tard. L'écriture n'est absolument pas la même ( "...est temps ..."en deux mots distincts)

 

 

 

 

 

L'arène et la reine : l'arène ou entrent les gladiateurs ou l'arène où entrent le taureau et le toréador (c'est un mot féminin, une arène). Ici l'article "l'" est l'article élidé "la" parce qu'on ne dit pas "la arène". 

La reine est le mot féminin de roi ou la femme du roi, la reine (un mot féminin, une reine)

 

 

 

 

 

Laid, laie, lait, lés et les :

 

Laid (avec "d" à la fin veut dire le contraire de beau) : "c'est laid de voler les gens".

La laie est la femelle du sanglier, mammifère sauvage (ressemble au cochon)

Je vais acheter du lait pour déjeuner. Lait, laiterie, laitier sont des mots de la même famille.

Lait (avec "t" à la fin, veut dire le liquide qui vient des mamelles ou des seins pour nourrir le petit des mammifères ou les nourrissons)

Les lés de tapisserie. Les lés de papier peint. Ici le mot "lés" (au pluriel) est un substantif. 

Les enfants sont sages : "les" est un article défini du pluriel.

 

 

 

 

Leur (adjectif possessif), l’heure, l'heur et leurre (noms communs) :

 

Exemples :

 

Leur fils a grandi. 

Il est l’heured’aller dormir. 

J'ai eu l'heur de gagner. Ici le mot "heur" veut dire chance, le contraire de malheur.  

L’épouvantail au milieu des cerisiers n’est qu’un leurre pour les oiseaux.

 

Et c'est de ce mot que vient le mot déluré(e) parce que ça vient d'un ancien mot, déleurré, qui veut dire ne plus être en mesure d'être leurré" c'est à dire qu'on ne peut pas nous tromper, nous leurrer (parce qu'on est déluré) ! 

 

 

 

 

 

Mais (la conjonction de coordination) et mets (le nom masculin qui veut dire nourriture) :


Exemples :

 

Il est fatigué mais il veut travailler.

Vous êtes en retard mais je vous laisse la parole.

Les mets servis étaient excellents (les mets sont posés, mis sur la table) 

 

Attention à mais et maïs ! S'écrivent pratiquement de la même façon mais ne se prononcent pas de la même façon ...et ne veulent pas dire la même chose


  

 

 

 

Maître, mettre (le verbe mettre) et le mètre (pour mesurer).

 

Exemple : Le maître a pris un mètre pour mesurer la table avant de mettre le couvert.  

 

 

 

 

 

 

Mante et menthe : la mante religieuseest un insecte connu parce que la femelle dévore le mâle après l'accouplement. On fait du bon thé en Afrique du nord avec de la menthe, une plante aromatique.

 

 

 

 

 

Marais et marée : nous allons traverser les marais avant la nuit. 

Il peut être dangereux de nager à marée haute. 

Un marais (substantif masculin) est une nappe d’eau stagnante qui recouvre un terrain partiellement envahi par la végétation (dictionnaire « Le Robert ») alors que la marée (substantif féminin) est le « va et vient » du niveau de la mer ou de l’océan (on parle de marée basse ou de marée haute)

 

 

 

 

Mer - mère et maire : la mer est agitée ce soir et les vagues sont dangereuses. Ma mère est rentrée. Monsieur le Maire se trouve à la mairie de la ville.

 

 

 

 

Mite et mythe : les mites abîment les vêtements. Un mythe de l’antiquité.

 

 

 

 

Moi et mois : moi est un pronom personnel. Moi, je ne sais pas chanter. Alors que mois (avec "s" à la fin) est un substantif (nom commun) qui signifie chacune des douze parties de l'année. Le premier moisde l'année est janvier et le dernier mois est décembre.

 

 

 

 

Mont et mon : Le Mont Saint Michel. Le mont veut dire sommet de montagne (mont et montagne sont des mots de la même famille).

Mon (sans "t" à la fin) est un adjectif possessif qui veut dire "à moi". J'ai oublié mon sac dans la voiture.

 

 

 

 

Mur - mûr - mûre : il a construit un mur très haut. Le maçon construit les murs de la maison.

Un beau fruit mûr. Les oranges et les pommes sont mûres.

Les mûres sont des petits fruits.

 

 

    un-mur-en-pierres.jpg                          mures-sauvages.jpg

  

            Un mur  en pierres                          Des mûres sauvages bien mûres et pleines de jus

 

Remarque : Le substantif mûre (le fruit) et l'adjectif mûre (au féminin) sont non seulement homophones mais aussi homographes.

 

 

 

 

 

Pain, peint et pin : le pain est bon à manger (le bon pain de campagne fait avec de la bonne farine). Un mur peint en blanc veut dire recouvert de peinture blanche (ici peint est adjectif, au féminin peinte) et le pin est un bel arbre qu'on trouve souvent dans certaines forêts. 

 

 

 

 

 

Plaine (la plaine du bassin Aquitain) et pleine (l’adjectif : la carafe est pleine de jus de fruit). 

 

 

 

 

 

Paire et père : j'ai acheté une paire de chaussures pour mon père. Mon père et ma mère sont mes parents.

 

 

 

 

Pari et Paris : faire un pari c'est parier avec quelqu'un. Paris est la capitale de la France.

 

 

 

 

Piton et python : un piton est un petit crochet alors que le python royal est un serpent non venimeux qui broie les os de ses proies avant de les avaler.

 

 

 

 

Poids et pois : le poids sert à mesurer les kilogrammes. On mange des petits pois, qui sont de bons légumes.  Quel est votre poids ?

 

 

 

 

Pond et pont : la poule pond des oeufs. "Pond" vient du verbe pondre au présent de l'indicatif  (raison pour laquelle on a "d" à la fin du mot) et à la 3ème personne du singulier (elle pond- 3ème personne du singulier)

Le pont sert à traverser une rivière ou un fleuve.

 

Pont-copie-1.jpg                        

  Pour passer d'un côté à l'autre de la rivière, on traverse le pont.

 

 

 

 

Pore, porc et port :

 

La sueur sort par les pores de la peau.

Le porc est le nom qu'on donne en boucherie  au cochon, un animal dont la consommation est interdite dans certaines religions. 

Les bateaux accostent au port de Marseille.

 

 

 

 

Pose et pause : l

 

Le mannequin prend la pose pour être photographié, on pose pour le photographe et après on va faire une pause.

Dans l’après midi, les salariés ont une pause de 10mn.

  

 

 

 

 

Pot et peau : le pot de confiture et le pot de crème fraîche. 

Il a une maladie de peau. J'ai la peau brûlée par le soleil. 

 

Le pot est un mot de la même famille que poterie ou potier (le potier est celui qui fait des pots) Là aussi nous retrouvons une lettre muette (la consonne "t") qu'on n'entend pas dans le mot "pot".

 

 

 

 

 

Puis et puits : je viendrai puis nous irons chercher l'eau dans le puits.

 

 

 

 

Ras - rat et raz : le rat est un rongeur - Emplir la cuillère à ras- En avoir ras le bol !

Un raz de marée.

 

 

 

 

Roux et roue : roux (adjectif) est le masculin de rousse. "Il a vu passer un homme aux cheveux roux". La roue : nom commun féminin. " Il doit changer une roue de sa voiture"

 

 

 

Salle et sale : Une grande salle avec des rideaux sales.

 

 

 

  

 

Sain  - saint, ceint et sein :

Son sang est sain et sa dentition est saine aussi (saine au féminin) ; "sain" et "saine" sont des adjectifs.

Cet homme est vraiment un saint et sa femme aussi est une sainte.

Le mot « ceint » avec « c » vient du mot « ceinture » et cela veut dire avoir la taille entourée par une ceinture ou un cordon.

Elle nourrit son nourrisson au sein. Le dépistage du cancer du sein.

Au sein de la famille veut dire au milieu de la famille. Vivre au sein de sa famille veut dire vivre avec les membres de sa famille.

 

  

 

 

 

Sans et sang : sans est une préposition. J'irai au cinéma sans toi puisque tu es malade.

Sang (avec la consonne "g" à la fin) est le liquide rouge que nous avons dans les veines.

Il est blessé et a perdu beaucoup de sang.

 

Le mot "sang" donnera les mots : sanguin, sanguine, sanguinaire, sangsue et on retrouve la aussi la consonne "g" qui est une lettre muette dans le mot "sang".

 

 

  

  

 

Seiche (l’animal marin) et sèche (l’adjectif, féminin de sec)

Exemples : Nous avons pris le bateau pour pêcher en mer et j’ai attrapé une seiche

J’ai peint les murs et avec cette grosse chaleur la peinture est déjà sèche.

 

 

 

 

Sceptique et septique : sceptique (avec "sc" en début de mot) veut dire incrédule, qui doute.

"Il dit qu'il va réussir mais je suis sceptique" cela veut dire "je n'y crois pas, je doute de sa réussite". Les mots "sceptique" et "scepticisme" sont de la même famille.

 

Septique veut dire qui produit des infections ou de la putréfaction.

Par exemple "la fosse septique"

Le mot septicémie (infection grave du sang), septique (adjectif) et antiseptique (nom ou adjectif) sont des mots de la même famille.

 

 

 

 

Sel, selle, selles, celle et scelle : On met du sel de mer dans la nourriture pour la saler et lui donner du goût.

La selle du cheval est très belle et je vais seller le cheval.

Les selles sont les excréments humains (le médecin nous demande de faire un examen de selles et un examen sanguin).

Celle est un pronom démonstratif  féminin de celui (celle que j'ai vue hier)

"Il scelle le courrier" veut dire "il ferme le courrier à l'aide d'un sceau" (marque à la cire)

La police a scellé l'appartement. Les mots "sceller" et "sceau" sont de la même famille.

 

 

 

Seau et sceau : attention également au sceau pour sceller et au seau dans lequel on met de l'eau. 

 

 

 

 

Sol et sole : j'ai lavé le sol (par terre). J'ai acheté une sole au marché, c'est un bon poisson.

 

 

 

  

 

Son (nom commun), son (adjectif possessif)  et sont (du verbe être)

Le son qu’on entend. Du pain au son (le son est une céréale).

Son livre est intéressant (l'adjectif possessif à la 3ème personne du singulier).

Ils sont partis (l'auxiliaire être conjugué à la 3ème personne du pluriel.  

 

 

 

Saoul ou soûl - un sou et sous : être saoul ou soûl c'est être ivre (ce qui veut dire qu'on a trop bu de boisson alcoolisée). On dit soûle au féminin. "Il est rentré soûl hier soir".
Un sou c'est une pièce de monnaie (nom commun).  "J'ai gardé des sous pour le parking" par exemple.
Sous : préposition. Par exemple "le chien dort sous la table".

  
 

 

Souffre et soufre :
   

Il ne faut pas confondre le soufre qu’on trouve dans certains aliments et le verbe souffrir.

Il souffre de maux de tête. Il souffre beaucoup à cause de son mal aux dents (le verbe "souffrir").

Cette histoire sent le soufre.

Le soufre (substantif) est un élément solide jaunâtre qui dégage une odeur spécifique lorsqu’on le brûle (« cela sent le soufre » est aussi une expression).

 

 

 

 

 

Sûr, sûre au féminin (adjectif), sur (préposition) et sur, sure au féminin (encore un adjectif)

 

Exemples :

 

Elle est sûre qu’ils sont venus. Nous sommes sûrs d’avoir raison.

La pizza est sure, elle a suri car elle est restée trop longtemps au soleil.

Il faut poser le pain sur la table. Les chats dorment sur le lit et sur le fauteuil.

 

 

 

 

 

Taie, tes  et thé :

 

La taie d’oreiller sert à protéger l’oreiller sur lequel on pose sa tête pour dormir.

Tu peux ranger tes affaires dans ce placard (« tes » est un adjectif possessif)

J’ai vraiment envie de boire du thé à la menthe.

 

 

 

 

 

Tant, taon et temps :

 

Exemples :

 

Il a tant couru qu'il est épuisé (ici tant veut dire "tellement", "beaucoup")

Un taon est une grosse mouche appelée mouche d'Inde au Maroc et le temps c'est la durée d'attente avant l'arrivée d'un train ou le temps qu'il fait dehors (temps variable comme on dit pour la météo)

 

 

 

 

 

 

Tain, teint, tins, tint  et  thym :

 

Une glace sans tain.

Elle a teint ses cheveux (verbe "teindre")

Elle avait les cheveux teints en noir. Le cuir teint (adjectif qualificatif : teinte/teinte)

Je tins à faire la vaisselle ce jour là (verbe "tenir à..." conjugué au passé simple et à la première personne)

Il tint à venir malgré sa fatigue (verbe "tenir à..." au passé simple à la troisième personne du singulier)

Le thym est une plante aromatique très parfumée

 

 

 

 

 

Taux et tôt : le mot "taux" s'utilise pour les pourcentages

Le taux de réussite est de 80% -

Il est venu très tôt ce matin (de bonne heure).

 

 

 

 

 

Tête et tète : avoir une tête bien faite et un esprit sain - L'enfant tète le sein de sa mère.

 

 

 

 

Thon et ton : le thon est un poisson de mer - Ton livre et ton cahier (ton est un déterminant, adjectif possessif) et le ton de la voix veut dire l'intensité de la voix comme le ton d'une couleur veut dire l'intensité de cette couleur.

 

 

 

 

 

Trait (tracer un trait, une ligne) et très (l’adverbe, comme par exemple  « il est très gentil »)

 

 

 

 

Vain, vin, vins, vint et vingt :

 

J’ai attendu en vain ! Au féminin vaine : une fatigue vaine (pour rien)

Ils ont été invités au festin ; ils ont mangé un bon méchoui et bu du bon vin.

Je vins très tôt ce jour là pour l'accompagner chez le médecin (verbe "venir" au passé simple)

Elle vint tôt ce jour là (verbe "venir" conjugué au passé simple à la 3ème personne du singulier)

Vingt veut dire le nombre 20. On écrit vingt en lettres le nombre 20.

 

 

 

  

Vaine et veine :

 

Une course vaine (féminin de vain) et un espoir vain

La veine est plus petite qu'une artère.

Avoir du sang contaminé dans les veines.

Une maladie des veines (maladie veineuse).

 

 

 

 

 

 

Violer et violet : violer est un verbe qui veut dire commettre un viol (mot de la même famille que violenter, violence)

Violet (avec un « t » à la fin) est un adjectif de couleur : un sac violet et une robe violette.

 

  

 

 

  

Voix, voie, vois et  voit :

 

Le chien entend la voix de son maître. Cette chanteuse a une belle voix.

Nous sommes sur la bonne voie de l'autoroute. Cette voie est rapide. Une voie sans issue.

On ne devrait pas jeter du papier sur la voie publique.  

Je vois bien grâce aux lunettes (verbe voir)

Le chat voit très bien la nuit (ici il s'agit du verbe voir conjugué au présent de l'indicatif à la 3ème personne du singulier)

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Blog de CREISSON Nora Catherine pour Alphabétisation et F.L.E.
  • : Méthode simple d'alphabétisation "pas à pas" avec l'aide de "mots-clés" et pour connaître les principales règles de grammaire et d'orthographe. Niveau alphabétisation et F.L.E.
  • Contact

Recherche

Pages

Catégories

Liens