Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /



Les différents compléments


Qu'est ce que c'est qu'un complément en grammaire ?

Un complément est un mot qui, comme son nom l'indique,  complète une phrase ou un groupe nominal. Tout comme il existe différentes sortes d'adjectifs ou différentes sortes de pronoms, il existe également différentes sortes de compléments.

  

Le complément du nom : complète un nom, donne des précisions sur ce nom.

Le complément du nom est en fait un subordonné à un nom. Il est introduit généralement par une préposition : à, avec, de, en, par, pour, sans etc. 

 Exemples : la cuillère en bois ; la cousine de ma mère ; le frère de mon père ; un tablier à carreaux ; les enfants de ma voisine ; la cuillère à confiture ; la bouteille d'huile ; le pot à lait.

 

Pour trouver le complément du nom on pose la question DE QUI ?ou DE QUOI ? On pose cette question juste après le nom et on trouve le complément de nom.

 Exemple : la maison de mes parents → la maison DE QUI ? → De mes parents  

 

Le complément du verbe : elle fait du pain

 

Le complément de l'adjectif : un pot plein d'huile, une bouteille pleine de lait : "d'huile" est le complément de l'adjectif "plein" et "de lait " est le complément de l'adjectif "pleine".

 

Le complément d'agent : la maison a été construite par le maçon. La pizza est préparée par les enfants.

  Remarque importante : le complément d'agent est le sujet du verbe lorsque la phrase est à la forme active et non passive.

 

a) Phrase à la forme active : le maçon a construit la maison (le maçon est le sujet du verbe construire et "la maison" est le C.O.D.)

  Ici (à la forme active) le sujet du verbe construire fait l'action mais ne la subit pas.

 

b) Phrase à la forme passive : la maison a été construite par le maçon (ici le sujet est "la maison" qui est le C.O.D. lorsque la phrase est à la forme active).

  Ici (à la forme passive) le sujet de l'auxiliaire être subit l'action mais ne la fait pas. Quand le sujet subit l'action au lieu de la faire c'est que la phrase est à la forme passive.

  Le maçon est dans cette phrase à la forme passive le complément d'agent. Il n'est plus le sujet comme à la forme active.

   

Le complément d'objet direct (C.O.D.) : le chien mange la viande ; les enfants mangent le gâteau. Le C.O.D. répond à la question QUOIQUI ?

 

Le complément d'objet indirect (C.O.I.) : Les enfants jouent à "cache-cache". Il est attaché à sa mère. Le C.O.I. répond à la quesiton À QUOI ? À QUI ?

 

Le complément de l'adverbe : il a acheté beaucoup de fleurs.

 

Le complément circonstanciel  (complément de circonstance):

 

→ De temps (elle viendra demain : quand ? Demain)

→ De manière (elle viendra en train : comment ? En train)

→ De lieu (elle arrivera à Paris demain : où ? À Paris)

→ De moyen (elle paie en espèces)

→ De quantité

→ De matière

 

Le complément circonstanciel est un mot ou groupe de mot qui « complète » l’action exprimée par le verbe du point de vue des circonstances (le lieu, le temps, la mesure, la matière etc.). 

  

Quelques exemples de différents compléments circonstanciels :

 

Il viendra dimanche (de temps)

Il viendra en vélo (de manière)               }     ce sont les principaux qu’on rencontre

Elle viendra dans cette demeure (de lieu)

Ils ont agi par vengeance (cause)

Il voyage en avion (moyen)

Il mange comme un cochon (comparaison)

Il construit en béton (matière)

Ils courent pour gagner (but)

Il avance de dix mètres (distance)

 

 

 

 À propos du Complément d’Objet Direct

(C.O.D.)

 

  1) Le C.O.D. placé après le verbe conjugué : en 2ème place

 

   J’ai vu des enfants dans le jardin.

 (Verbe en 1ère place)      (C.O.D. après le verbe)

                                              (En 2ème place)

 

On doit écrire « vu » avec « u » à la fin.

 

  2) Le C.O.D. placé avant le verbe conjugué : en 1ère place

 

       Les enfants  que j’ai vus dans le jardin.

 

         (C.O.D. avant le verbe)          (Verbe en 2ème place)

                (En 1ère place)

 

 

On doit écrire « vus » avec un « s » à la fin pour l’accorder avec « les enfants » (le C.O.D.)

 

  Remarque : pour trouver le C.O.D. il faut poser la question "quoi" ou "qui" ?

 

Exemples :

 

a) J'ai vu des enfants dans le jardin :

 

J'ai vu qui ? Les enfants → "Des enfants " est donc, ici, le C.O.D. du verbe "voir"

 

 b) Elle a mangé une poire :

 

Elle a mangé quoi ? Une poire  → "Une poire" est donc, ici, le C.O.D. du verbe "manger"

 

  Les verbes "voir" et "manger" qui vont avec les C.O.D. "des enfants" et "une poire" sont des verbes transitifs directs.

 

Voir                      → verbe transitif direct avec le  C.O.D. "des enfants"

 

Manger               → verbe transitif direct avec le C.O.D. "une poire"

 

  Le complément d'agent est donc un complément qui n'apparaît qu'avec les verbes à la voix passive. Et à  la voix passive le sujet subit l'action . Le complément d'agent indique qui (ou quoi) fait l'action (l'élève est interrogé par le maître).

 

 

  Pour conclure à propos du C.O.D. :

 

- placé avant le verbe j'accorde en genre et en nombre

- placé après le verbe je n'accorde pas !

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Blog de CREISSON Nora Catherine pour Alphabétisation et F.L.E.
  • : Méthode simple d'alphabétisation "pas à pas" avec l'aide de "mots-clés" et pour connaître les principales règles de grammaire et d'orthographe. Niveau alphabétisation et F.L.E.
  • Contact

Recherche

Pages

Catégories

Liens